Posts in CONSEILS & ASTUCES

Faire pousser sa barbe plus vite un mythe ?

Quand on désire fortement d’avoir une belle barbe, l’attente est parfois difficile. Certes, la génétique, l’hygiène de vie, le soin, les produits sont tous des facteurs influenceurs sur la pousse des poils. Néanmoins, il y a des mesures adaptées pour accélérer un peu le processus d’obtention de la barbe que vous souhaitez.

La génétique comme facteur discriminant

Le type de la barbe dépend de chaque personne. La génétique est la principale raison de cette différence. Elle contribue énormément à la croissance des poils d’un homme, et détermine ainsi la taille de barbe de chaque individu. Elle joue un rôle très important autant sur la longueur de la barbe, sa vitesse de pousse que son aspect général. En effet, si vous avez un parent poilu, il est possible d’obtenir une belle toison.
Mais l’hérédité n’est pas l’unique facteur pour faire pousser rapidement la barbe, beaucoup d’autres aspects extérieurs y participent si l’on ne parle que l’alimentation, ou encore l’entretien de la barbe.

Les bonnes habitudes à adopter

Certes, il existe des produits accélérateurs de barbe sous forme de spray ou d’huile mais rien ne vaut le processus naturel. Ceux-ci peuvent contenir des ingrédients nocifs qui risquent d’abimer votre peau. Quelques astuces suffisent pour stimuler le développement rapide des poils dont le rythme de vie sain, l’hygiène quotidienne et l’activité physique.

Lavez le visage chaque jour, car une fois propre, la peau favorise la naissance de poils plus sains. Massez-la lentement afin d’améliorer le flux sanguin. Exfoliez-la de temps en temps pour désobstruer les pores, éliminer efficacement les saletés et les peaux mortes, puis appliquez des produits d’hydratation.
Pratiquez régulièrement un exercice physique pour éviter le stress et accélérer ainsi la croissance des poils. Et surtout, il faut dormir suffisamment puisque le sommeil est extrêmement essentiel pour la santé de la barbe.

Les régimes alimentaires

Les alimentations contribuent également à la bonne santé de la barbe. Il est préférable de manger plus de vitamines B3, B5, B7 et B9 pour avoir rapidement une barbe plus drue. Entre autres, la biotine (B7) se trouve essentiellement dans les œufs, l’avoine et les noix. D’autres nutriments et de minéraux essentiels sont aussi bénéfiques aux poils comme les vitamines A, C, D et E, contenus dans les fruits et légumes, les omégas 3 et le zinc. Ce dernier participe à la production de testostérone, qui active les follicules pileux et booste la croissance des poils. Privilégiez les plats riches en protéines mais réduisez la consommation de sucre, qui nuit à la production d’hormones.

Sinon, vous pouvez prendre des compléments alimentaires, conçus particulièrement pour faire pousser la barbe. Néanmoins, ces produits sont utilisés pour combler uniquement les manques dans l’alimentation.

L’entretien et les soins importants de la barbe

Le mythe du rasage transmis de père en fils consiste à se raser souvent pour faire pousser rapidement la barbe et la rendre plus épaisse. Peu importe le régime alimentaire adopté ou votre mode de vie, la croissance des mèches dépend surtout de son entretien. Après avoir lavé la peau, l’hydratation des poils avec des crèmes ou huiles naturelles est requise.

En même temps, il faut être patient. Le soin de la barbe est avant tout une question de persévérance. Ça demande énormément du temps pour obtenir la forme et la taille du pelage que vous souhaitiez.

Pour conclure, vous avez vu que l’hérédité, les gestes quotidiens, l’alimentation déterminent le taux de croissance de votre barbe. Prenez soin de votre peau et de vos poils, utilisez des produits si nécessaire pour optimiser les résultats.

4 tondeuses parfaites pour les contours de la barbe

Avoir la barbe rend un homme plus viril et élégant. Encore mieux si celle-ci est bien structurée et dessinée correctement. Grâce à l’apparition d’instruments de plus en plus perfectionnés, il est maintenant possible de s’en occuper soi-même. Voici 4 tondeuses parfaites pour bien tracer des contours de la barbe comme des pros.

La tondeuse Oneblade Pro de Philips

Philips oneblade pro

Pour tracer les contours de la barbe, la tondeuse OneBlade Pro, une technologie brevetée par Philips, fera l’affaire. Il s’agit d’un outil hybride innovant qui est capable à la fois de tailler, raser la barbe et dessiner ses bordures. L’utilisation de cette tondeuse a l’avantage de rassembler en un seul outil tous les autres accessoires pour assurer un rendu précis et impressionnant. La lame aux mouvements ultra-rapides permet de couper instantanément tous les poils, même les plus longs. Pivotante, elle épouse parfaitement les contours du visage pour dessiner la barbe avec netteté. Son système de double protection, composée de revêtement lisse et de bords arrondis, est conçu spécialement pour offrir un rasage confortable et préserver l’épiderme.

La tondeuse Durablade de Remington

Durablade

Facile à utiliser et très légère, la tondeuse Durablade de Remington est un modèle hybride très étanche. Elle permet de raser et tondre toute longueur de barbe tout en l’offrant du style. Equipée d’une manche ergonomique, sa manœuvre est plus pratique. Grâce à ses 4 guides de coupe interchangeables et 4 sabots, il est possible de réaliser différentes formes et contours. Ses lames double-face, rigides et de qualité, ne font que faciliter la tâche. Elles donnent à la tondeuse la possibilité de garantir un résultat précis. C’est une tondeuse ultra-résistante à l’eau pour être servie même sous la douche, à sec ou avec de la mousse à raser.

La tondeuse T-outliner d’Andis

Andis

Issue d’une marque américaine de référence, la tondeuse T-outliner se distingue par sa capacité de réaliser un rasage de très près et dessiner à la perfection les contours de barbe. Dotée d’une lame en carbone, à la fois large et ultrafine, et d’une tête en T, elle garantit des finitions très précises, sans irriter la peau. Son moteur puissant de 7200 tours par minute permet d’éliminer sans aucune difficulté les poils autant les plus épais que les plus fins. Cependant, ce modèle est conçu spécialement pour les pros car il s’utilise sur secteur.

La tondeuse Wahl Detailer

Wahl

La tondeuse Wahl Detailer est une pure merveille en matière de modèle de finition. Equipée d’un moteur rotatif résistant à l’usure, elle est compacte mais très légère. C’est une tondeuse professionnelle à prix raisonnable, parfaite même pour les plus exigeants. Elle permet d’effectuer des lignes bien tracées et nettes sur votre barbe, où aucun poil ne peut s’échapper. Proposant trois niveaux de hauteur de coupe, avec un niveau de coupe de 0 mm possible, garantit une finition d’une extrême précision. C’est une très bonne alternative pour avoir des contours irréprochables. De plus, un guide vous aide à prendre soin vous-même de votre barbe et soigner ses bordures.

 

Pour conclure, vous connaissez à présent les meilleures tondeuses pour créer des contours nets et des lignes parfaites sur votre barbe ( guide des meilleures tondeuses a barbe). Plus besoin d’aller chez le barbier ou le coiffeur, vous pourrez le faire vous-même.

5 rasoirs de sécurité idéals pour les débutants

Le rasoir de sûreté ou sécurité est un type de rasoir qui ne possède qu’une portion de la lame à nu, efficace pour se raser avec un minimum de risque de blessure. Il a l’avantage d’être économique et aussi écologique pour un rendu net et précis. Nous vous proposons dans cet article 5 modèles idéals pour les débutants et aussi vous pouvez voir ce comparatif des meilleurs rasoirs .

Merkur 23C

Fabriqué par la marque allemande, le Merkur 23C est un rasoir de sécurité assez léger au design en trois pièces, le chargement des lames se fait rapidement. Son poids, son grand manche, qui se rapproche d’un rasoir manuel, et son peigne fermé sont parfaitement adaptés aux néophytes. Ce modèle arbore une bonne prise en main et une utilisation facile. Sa tête de peigne couverte permet d’offrir un rasage de précision doux tout en protégeant la peau, quelle que soit sa nature.

Merkur 34C

Merkur 34C

Issu également de la marque allemande, le Merkur 34C est un rasoir de sureté Heavy Duty à peigne fermé. Il s’agit d’un modèle à deux pièces, tout à fait adapté aux débutants. Son manche guilloché et son poids entièrement convergé vers sa tête leur accordent une excellente prise en main. En plus, ce rasoir possède un peigne fermé, qui ne montre que très peu la lame pour assurer le confort et la sécurité des apprentis utilisateurs au quotidien. Plus maniable, il rend le rasage plus précis surtout dans les zones difficile à accéder.

Edwin Jagger DE89BL

Edwin Jagger DE89BL

Fabriqué par une marque anglaise très réputée dans la création de rasoirs et de lames, le rasoir de sécurité Edwin Jagger DE89BL se démarque par sa bonne qualité. Il affiche une allure élégante avec sa sublime finition chromée. Ce rasoir allie à la fois le côté classique et la modernité avec des lignes sobres. Bien équilibré, il facilite le rasage pour les débutants. De plus, ce modèle est compatible à toutes les lames double tranchant. Il permet un rasage de très près, même pour les peaux sensibles.

Parker 99R

Parker 99R

Parker 99R est un rasoir de sureté élégant et au look vintage. Il brille de mille feux grâce à sa finition chromée de nickel, qui lui assure également résistance et protection. Doté d’une ouverture en papillon, ce rasoir de sécurité est facile à mettre en œuvre, ce qui le rend idéal pour les débutants. Il suffit de tourner le fond du manche pour ouvrir la tête et changer facilement la lame.

Rockwell 6C Gunmetal

Rockwell 6C Gunmetal

Provenant de Canada, le rasoir de sécurité Rockwell 6C Gunmetal bénéficie principalement d’un système ajustable ingénieux. Grâce à ses trois têtes réversibles, il offre 6 angles de rasage différents. Idéales pour débuter, celles-ci proposent une coupe douce et confortable, adaptée à tous les types de peau, voire même les plus sensibles, et toutes les longueurs. L’alliage de zinc associé au placage chromé noir donne au rasoir l’apparence gris anthracite « Gunmetal ». De plus, sa prise en main est excellente avec son manche guilloché et son poids.

 

En conclusion, il est maintenant clair que l’utilisation du rasoir à sûreté rend le moment de rasage agréable et confortable. Vous avez pu découvrir quelques options de modèles adaptés aux novices pour éviter les éventuels risques.

Pourquoi utiliser une brosse en poils de sanglier ?

Brosser la barbe apporte de nombreux effets bénéfiques aux barbus, ne serait-ce que pour avoir des poils brillants et soyeux. Outre l’utilisation d’un shampoing, d’une huile ou d’un baume, la brosse en poils de sanglier est un allié de choix pour optimiser le résultat.

Les particularités d’une brosse en poils de sanglier

Après un lavage quotidien de la barbe, le brossage est essentiel pour bien répartir l’huile ou le baume. Une bonne brosse garantit une belle barbe. Elle permet d’éviter les démangeaisons quand ça pousse. Mais lequel choisir ? La brosse en poils de sanglier est la plus appréciée, et ce depuis des siècles. Elle se démarque déjà par ses poils entièrement naturels. De plus, ce modèle est le plus utilisé du fait qu’il permet de démêler votre barbe sans agresser votre peau tout en préservant l’environnement.

Côté structure, les poils de sanglier se rapprochent des cheveux humains. Ils se composent essentiellement de kératine, le remède beauté pour les poils. Cet élément contribue à la formation de cheveux, il est ainsi indispensable pour rendre la barbe plus souple et robuste.

Les avantages à utiliser la brosse en poils de sanglier

L’utilisation de la brosse en poils de sanglier représente de nombreux avantages pour le soin de la barbe. Comme ce type de poil possède des caractéristiques quasi-semblables à celles des cheveux humains, il convient bien à la barbe des hommes. Ses pointes souples n’irritent pas la peau.

Tout d’abord, cette variante de brosse est favorable pour limiter en douceur les nœuds de la barbe et éliminer les impuretés. Elle exerce un massage bienfaisant sur la peau et neutralise l’électricité statique durant le brossage. Sa qualité souple et rigide s’adapte efficacement à tous les types de barbe, même les plus épais.

Les brosses en poils de sanglier favorisent également la sécrétion de sébum, qui allège davantage les sensations de picotement tout en rendant la barbe plus brillante. Elles améliorent la répartition et l’incrustation de ce produit jusqu’à la pointe, afin de bien hydrater chaque mèche et stimuler ainsi sa pousse rapide. Elles peuvent uniformiser tous les poils et dissimuler les trous disgracieux.

Comment utiliser la brosse en poils de sanglier ?

Pour garantir ses innombrables bienfaits de la brosse en poils de sanglier, il faut respecter certaines règles d’usage. De manière générale, le brossage doit se faire à sec, en cas de problème de poils et cheveux électriques. Il est essentiel de le faire tous les jours, par mesure d’hygiène, mais c’est également favorable pour calmer les irritations et les démangeaisons. De plus, cela permet d’offrir la meilleure apparence et la meilleure santé possibles à votre barbe.

N’oubliez pas de procéder régulièrement à l’entretien de la brosse, puisqu’il est clair qu’à chaque passage, elle accumule saletés, poils, peaux mortes, bactéries etc. qui risquent d’obstruer les follicules pileux. Il suffit de la frotter contre une autre brosse pour débarrasser les grands brins, la rincer dans une eau tiède savonneuse puis la laisser sécher à l’air libre.

Vous connaissez à présent les propriétés de la brosse en poils de sanglier et les avantages de son utilisation. Rien ne vous empêche à privilégier ce modèle pour structurer votre belle barbe.

Barbe qui gratte, que faire ? 5 solutions pour calmer les démangeaisons de la barbe

Une barbe qui gratte est un phénomène très fréquent après le rasage. Que ce soit dû à l’irritation de la peau ou à la pousse des poils, c’est sûr qu’il reste constamment désagréable. Pas de panique, voici 5 solutions pour calmer les démangeaisons de la barbe.

Solution 1 : nettoyer régulièrement votre barbe

De nos jours, la barbe forme un grand atout de séduction. Mais si vous souhaitez faire pousser la vôtre, certaines situations déplaisantes peuvent survenir au rasage dont la démangeaison. Afin de réduire cette sensation, différents aspects doivent être pris en compte comme le soin et le lavage quotidiens.

La barbe et la peau sont soumises particulièrement à de nombreuses agressions (poussière, saleté, rasoir,…), ce qui les rend plus sensibles et les problèmes apparaissent. Pour y remédier, pensez chaque matin à laver le visage, histoire de préparer les pores de la peau au rasage. Un gommage hebdomadaire permet d’éliminer en profondeur les impuretés du quotidien. Il vaut mieux utiliser un savon à barbe adapté à votre type de peau. Privilégiez des produits neutres ou naturels, qui peuvent hydrater et nourrir l’épiderme.

Solution 2 : bien nourrir votre barbe

Egalement, il faut bien nourrir la barbe pour qu’elle ne démange pas. En fait, les poils piquent en poussant lorsqu’ils sont endommagés. Bon nombre de produits sont disponibles sur le marché pour leur fournir des protéines et hydrater les follicules. Néanmoins, l’huile à barbe et le baume à barbe sont plus efficaces après le nettoyage. Certains ingrédients sont recommandés, tels que le beurre de karité ou le cire d’abeilles.

Solution 3 : réparer la barbe

Les huiles à barbe permettent de limiter la formation des nœuds et des pointes fourchues, qui empêchent la pousse naturelle des poils et entrainent la sensation de picotement. Les bienfaits de l’huile d’argan et l’huile de jojoba sur toutes les peaux ne sont plus à prouver. Le baume à barbe, quant à lui, est très reconnu pour ses vertus réparatrices.

Solution 4 : assurer une bonne hydratation de la peau et la barbe

L’hydratation de la barbe s’impose afin d’éviter que les poils deviennent secs et se grattent. De plus, la sècheresse incite le visage à produire davantage de sébum, qui peut entrainer des éruptions cutanées voire même des picotements. Outre l’huile et le baume à barbe, les crèmes hydratantes offrent des résultats performants en matière d’hydratation. Il suffit d’appliquer tout simplement le produit après chaque rasage pour hydrater l’épiderme et arrêter ainsi les irritations.

Solution 5 : se brosser quotidiennement la barbe

Au final, il faut bien démêler votre barbe pour limiter les démangeaisons. Les poils, quand ils sont fouillis, peuvent vous gratter. Munissez-vous régulièrement d’une brosse ou peigne à barbe et brossez votre barbe dans le sens où les poils poussent. Le brossage contribue à l’évacuation des saletés et des impuretés enfouies sous la barbe. C’est le meilleur moyen aussi de ramener en surface les peaux mortes, à éliminer au prochain lavage. Ce sera encore mieux si vous utiliserez une huile, comme l’huile de coco pour adoucir les mèches.

 

Pour conclure, vous ne devez plus vous en soucier des problèmes de picotement après le rasage. Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour calmer la barbe qui gratte et profiter ensuite de votre atout de charme .

Entretenir une barbe de 10 jours : quels gestes adopter ?

Un look viril et élégant attire la plupart des femmes chez les hommes. De par son côté chic et stylé, la barbe de 10 jours fait partie des grands atouts pour y parvenir. Mais cela nécessite un effort important. Découvrez ainsi nos conseils pour vous aider à entretenir cette forme de barbe.

Pourquoi choisir une barbe de 10 jours ?

La barbe apporte du style, mais le choix est vraiment rude. Marquant à la fois la virilité, la masculinité et l’élégance d’un homme, la barbe de 10 jours est très plébiscitée des femmes. Arborer des poils un peu plus poussés sur le visage vous donne un air plus mature et réfléchi. C’est une autre manière de booster votre charme. Mais il y a aussi d’autres raisons.

Certains hommes choisissent d’arrêter de se raser pour éviter les problèmes d’irritation et de rougeur. D’autres ne veulent pas perdre du temps considérable pour le rasage quotidien, et ça soulage aussi le porte-monnaie.

Outre les économies de rasoir, la barbe est excellente pour la santé. Tout d’abord, elle forme une barrière naturelle pour empêcher les bactéries et les virus environnants, et vous protéger ainsi des infections. Egalement, le pelage se révèle parfait pour vous tenir au chaud en cas de froid hivernal ou préserver des rayons du soleil.

Comment tailler et dessiner cette forme de barbe ?

La barbe de 10 jours est un style qui consiste à couvrir voire même cacher la peau du visage. Pour l’avoir, il ne suffit pas d’arrêter de se raser durant un laps de temps. Ce style est un peu difficile à obtenir. En premier lieu, il faudra laisser pousser les poils. Les 10 jours, tel qu’indiqué dans l’appellation, ne sont pas assez pour certaines personnes, puisqu’elles n’ont pas la même pousse de poil. Le résultat sera plus satisfaisant sur environ 3 semaines. Puis, le taillage est incontournable pour dessiner la forme et ne pas montrer un effet négligé.

Bon nombre d’accessoires sont disponibles actuellement sur le commerce pour tailler la barbe de 10 jours. Une tondeuse, une paire de ciseaux, un rasoir électrique, une mousse, un peigne… ça fait partie des indispensables pour avoir des contours bien définis et raffinés.

Les étapes essentielles pour entretenir une barbe de 10 jours

Pour profiter du style naturellement chic et harmonieux, la barbe de 10 jours nécessite un soin et un entretien assidus. Comme toutes les formes de barbe, elle doit être épaisse et bien fournie, pour éviter les trous indésirables. De plus, les soins offrent à votre visage une brillance et une odeur agréables. Une hygiène irréprochable est requise.

Sur ce, pensez à laver régulièrement le visage, même avant la pousse des poils, avec du savon naturel ou du shampoing à barbe. Cette étape permet d’éliminer les impuretés et les bactéries afin de garder une peau propre et saine, favorable à une pousse régulière. Utilisez une huile hydratante pour nourrir le poil et assouplir l’épiderme, ce qui garantit une barbe plus douce et parfumée. Sans oublier de peigne quotidiennement le pelage pour préserver l’harmonie des mèches.

 

Bref, plus rien ne doit plus vous arrêter à adopter une barbe de 10 jours pour être viril et élégant. Vous avez tous les atouts nécessaires pour le faire et l’entretenir convenablement.

Comment lisser la barbe ?

Il n’y a rien de mieux qu’une barbe lisse, soyeuse et brillante, donc sans boucles, ou sans nœuds, ou encore sans frisottis. C’est pour cette raison que les hommes à barbe frisée et sèche cherchent par tous les moyens à la lisser. Mais la question se pose : comment lisser la barbe ? Nous allons vous donner la réponse à cette question en vous donnant les différentes manières de la rendre très lisse.

Solution n°1 : l’utilisation d’un sèche-cheveux pour barbe

Il y a en ce moment des sèche-cheveux qui sont fait spécialement pour les barbes et ils ont une petite taille. Le but de son utilisation est d’éviter les nœuds qui peuvent apparaitre lorsque vous séchez votre barbe avec une serviette. Vous devriez donc utiliser cet appareil pour la sécher après l’avoir lavé. Assurez tout simplement que sa température ne soit pas trop élevée.

Après le séchage, votre barbe est très lisse mais elle prend de volume, donc appliquez-y de l’huile à barbe et brossez ou peignez-la afin de la donner un très beau look.

Solution n°2 : l’utilisation d’un mini fer à lisser pour barbe

La lisser avec un fer à lisser pour barbe est aussi une excellente idée si vous n’êtes pas pressé car le lissage va prendre du temps. Pour le faire, vous devriez avant tout laver votre barbe en utilisant du shampoing à barbe. Ensuite, séchez-la avec un sèche-p)cheveux tout en la coiffant. Et pour terminer, procédez au lissage avec le mini fer à lisser, mais nous tenons à préciser que l’utilisation de ce petit appareil nécessite un savoir-faire.

Solution n°3 : l’adoucisseur ou le conditionneur à barbe

L’adoucisseur ou encore conditionneur à barbe est la meilleure solution si vous voulez avoir une barbe lisse de façon rapide. En faite, c’est un produit que vous devriez appliquer sur votre duvet et pas besoin de le rincer. Alors, tous ceux qui vous reste à faire c’est de verser quelques gouttes sur la paume de votre main, le mettre sur votre barbe, et d’attendre quelques minutes pour la sécher avant de la coiffer avec un peigne ou une brosse à  barbe. Il va également l’hydrater et la nourrir, à part la lisser.

Solution n°4 : la méthode ancestrale

On se réfère ici du coiffage et de l’application d’une huile à barbe, ou d’un baume à barbe. Si votre barbe n’est pas frisée mais juste sèche et pas très lisse, cette méthode vous convient très bien. Vous devriez donc mettre de l’huile à barbe sur votre toison faciale pour qu’elle ne soit plus sèche, et brossez-la ensuite avec une brosse à barbe, de préférence à poils de sanglier.

Solution n°5 : l’entretenir comme il se doit

Il faut aussi que vous entreteniez votre barbe comme il se doit si vous voulez qu’elle soit lisse et rayonnante. Dans ce cas, hydratez votre barbe si elle est un peu sèche, et n’oubliez pas d’utiliser un bon shampoing à barbe lors de son nettoyage. J’ai bien dit « un bon shampoing à barbe » car à part enlever les impuretés, il peut la lisser.

 

Pour conclure, lisser la barbe est bien possible et ce n’est pas du tout difficile. Choisissez alors la méthode qui vous convient pour bien lisser votre barbe, et n’oubliez pas de l’entretenir pour la garder encore plus lisse.

Comment noircir sa barbe ?

 

Si vous avez une barbe rousse ou blanche, sachez qu’en ce moment, vous pouvez la noircir en le teignant. Pourtant, vous devriez savoir que vous ne devriez pas la teindre avec un colorant pour cheveux, mais avec celui qui est fait spécialement pour la barbe car il est trop agressif pour les pilosités du visage. Au début, le colorant spécial pour barbe est difficile à trouver, donc il faut se rendre chez un barbier professionnel si on veut noircir la barbe, mais aujourd’hui, il est disponible dans les grandes surfaces, donc on peut teindre la barbe soi-même et chez soi. Alors, si vous voulez avoir  une barbe bien noircie, voici quelques conseils qui pourront bien vous aider.

Choisissez un produit de bonne qualité

Pour protéger la peau au-dessous de la barbe ainsi que les poils qui composent votre duvet, n’utilisez qu’un colorant de bonne qualité mais pas n’importe lequel. C’est pour cette raison que les colorants pour cheveux sont fortement déconseillés pour la barbe. Nous vous conseillons alors d’acheter un produit spécial barbe de grande marque et de haute qualité.

Mais si vous ne savez pas lequel choisir, demandez l’avis d’un barbier expérimenté et il vous aidera à trouver le colorant qui vous convient.

Suivez les étapes suivantes

Bien noircir la barbe sera un jeu d’enfant si vous savez le faire comme il se doit. Voici donc les étapes que vous devriez suivre lors de la coloration de votre toison faciale.

  • Munissez-vous d’un pinceau et d’un colorant. Et si vous avez acheté un kit de coloration pour barbe, il vous faut un récipient qui vous sera très utile pour mélanger tous les produits
  • Lavez bien votre barbe avec de l’eau propre et du shampoing à barbe
  • Vous devriez ensuite attendre à ce qu’elle soit sèche avant de continuer
  • Commencez à la colorer avec le pinceau, et ça de haut en bas mais aussi à plusieurs reprises pour que tous les poils soient bien colorés
  • Vous devriez attendre quelques minutes pour que le colorant agi sur chaque poil, mais ne la laissez pas sur votre barbe trop longtemps afin d’éviter les picotements, ou encore les brûlures.
  • Après 5 minutes environ, passez au rinçage de votre barbe et faites-le avec de l’eau tiède. Rincez-la encore et encore jusqu’à ce que vous obteniez de l’eau bien claire
  • Pour terminer, nettoyez votre barbe avec du shampoing à barbe

Lors de l’application du produit, si vous ressentez un picotement, ou encore une sorte de brûlure, cela signifie que votre peau ne supporte pas le colorant, donc rincez-la immédiatement.

Renseignez-vous si besoin

Si vous avez la moindre doute concernant l’utilisation du colorant, ou en ce qui concerne les démarches à suivre lors de la coloration, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel.

 

Pour conclure, noircir la barbe est tout à fait possible et vous pouvez le faire sans l’aide de quelqu’un d’autre. Il suffit juste d’acheter le bon produit et de suivre les étapes citées ci-dessus. Alors, n’hésitez plus à teindre votre barbe rousse ou blanche en noir, et vous savez maintenant comment le faire comme il se doit.

Épilation de lèvre supérieure : comment bien la réaliser ?

Les différentes parties du visage peuvent faire l’objet d’un entretien des poils comme c’est le cas pour la lèvre supérieure. De part sa sensibilité et sa forme relativement complexe ; elle nécessite les plus grands soins pour des résultats optimaux.

Alors qu’ils monopolisent les plus grands soins chez les hommes pour soigner son aspect, ils sont l’objet d’une guerre sans merci chez les femmes. Tous les moyens sont permis pour une éviction des poils qui représentent un véritable désagrément.

Plusieurs procédés peuvent être utilisés pour éliminer les poils de la lèvre supérieure. C’est le cas de la cire qui peut s’appliquer chaude ou froide. C’est un procédé temporaire à côté de la pince à épiler.

La cire froide sous forme de bandelettes, épouse en toute harmonie l’allure de la lèvre supérieure et permet une meilleure saisie du poil pour l’arracher de la racine. Les résultats de la cire froide sont faits pour durer au moins de 3 semaines.

La cire chaude quant à elle s’applique sur une peau désinfectée sur laquelle est appliquée du talc. Une bandelette est utilisée avec une action dans un sens contraire pour arracher le poil.

La repousse se caractérise généralement par des poils plus gros et est relativement lente chose qui retarde une nouvelle application de la cire. Une crème apaisante peut être utilisée pour atténuer les rougeurs.

Une autre alternative pour épilation temporelle est représentée par l’utilisation de la pince à épiler, qui procure les mêmes résultats que la cire.

Pour ce qui est de la crème dépilatoire, cette solution rapide et indolore élimine les poils après quelques minutes de pose. Elle fait fondre le poil sur la peau sans irritations quelque soit la longueur du poil. Cependant la repousse des poils est aussi rapide que l’action de la crème dépilatoire.

Pour ce qui est de l’épilation avec laser qui réduit la pilosité de 90%, elle est adaptée pour le poil qui n’est pas trop fin, qui n’est pas trop clair. Cette méthode s’applique chez un dermatologue.

Rapide et efficace, cette méthode semi-définitive détruit le bulbe et la racine pour prévenir la repousse en envoyant une impulsion lumineuse le long du poil. En général 4 à 5 séances suffisent pour une élimination complète, des séances qui sont généralement espacées avec un mois d’intervalle. Chaque séance est clôturée par l’utilisation d’une crème apaisante pour réduire les effets qui peuvent apparaitre comme les rougeurs.

Pour préparer une séance laser, il faut éviter une exposition non protégée au soleil, et raser la lèvre supérieure pour avoir une longueur minimale pour des résultats optimaux.

Après chaque séance il est préférable d’éviter l’exposition au soleil sans protection pendant 1 mois afin de prévenir l’apparition de tâches pigmentaires.

Épilation définitive : laser ou lumière pulsée ?

Malgré leur rôle indéniable, les poils représentent pour des motivations esthétiques ou hygiéniques un réel désagrément. Pour les hommes ou pour les femmes, l’élimination des poils est une priorité qui concentre les plus grands soins.

Dans différentes zones du corps, une batterie de procédés et techniques sont utilisés pour venir un bout des poils. Durable dans le temps ou à effets temporels, le résultat de l’épilation ou du rasage varie suivant les technologies utilisées, les caractéristiques des dispositifs, mais aussi la nature de la pilosité et de la peau.

Du rasoir manuel au rasoir électrique, les innovations se succèdent pour garantir un maximum d’efficacité et confort pour une expérience d’épilation ou de rasage unique et agréable.

C’est le cas de l’épilation définitive qui depuis son apparition a fait ses preuves dans les rangs des adeptes de l’épilation. Cette technique qui fait ravage autant chez les femmes que chez les hommes se fait via différents procédés. L’arbitrage entre ces derniers se fait sur la base de considérations qui relèvent des caractéristiques de la pilosité, de l’adéquation de chaque procédé à vos besoins et à vos contraintes budgétaires.

Épilation définitive c’est quoi ?

L’épilation définitive, comme son nom l’indique est une technique qui consiste à éliminer d’une manière permanente les poils sur différentes zones du corps. L’épilation définitive qui s’étale dur différentes séances pallient aux inconvénients de la cire, des rasoirs manuels et des crèmes dépilatoires.

L’épilation définitive consiste à agir sur le système pileux de manière à éliminer la repousse. Cette action dure dans le temps mais n’est pas permanente. L’objectif ultime étant de réduire la fréquence d’épilation au maximum. Il faut alors comprendre par la dénomination définitive le sens longue durée.

L’épilation avec la lumière pulsée, au laser ou l’épilation électrique sont les trois déclinaisons de l’épilation définitive. Ces dernières consistent à utiliser la lumière à haute intensité ou des petites décharges électriques pour éliminer d’une manière efficace le poil.

La différence entre le laser et la lumière pulsée est la nature de la lumière envoyée. Le premier prime en intensité de part l’unicité de longueur d’ondes qui concentre l’action d’élimination des poils.

Entre ces techniques, le laser ou l’épilation avec lumière pulsée sont adaptés à différentes zones alors qu’il judicieux d’utiliser l’épilation électrique pour les zones limitées en terme de grandeur, cependant il n’y a aucune contrainte par rapport à la nature du poil ou la teinte de la peau. Contrairement à l’épilation avec laser ou lumière pulsée qui donne de meilleurs résultats pour la peau dont la teinte contraste avec la couleur du poil. Donc le poil foncé avec la peau claire est la combinaison gagnante pour un résultat optimal.

Il est vivement conseillé de commencer les séances d’épilation définitive à partir des vingtaines pour obtenir satisfaction et réduire le nombre de séances nécessaires.

Les séances d’épilation définitive de part leur délicatesse imposent une exécution professionnelle. En général, ce sont les médecins ou les centres esthétiques spécialisés qui représentent les meilleurs endroits pour réaliser son épilation définitive.

Néanmoins, les épilateurs à lumière pulsée pour usage personnel ont modifié la donne, de manière à pouvoir réaliser l’épilation définitive chez soi en toute autonomie. Les grands fabricants de l’univers de l’électro-beauté se sont lancés dans la production des épilateurs à lumière pulsée dans une variété de modèles pour répondre aux besoins des adeptes de l’épilation définitive à domicile.

Pour ce qui est de la fréquence des séances pour la lumière pulsée ou le laser, elle dépend de la zone traitée. Généralement, le visage exige de 6 à 10 séances avec des intervalles d’un à deux mois. Pour les autres membres, cinq à huit séances suffisent avec des intervalles de deux à trois mois.

Épilation définitive : les zones cibles

Plusieurs zones du corps forment des cibles potentielles pour l’épilation définitive. Comme c’est le cas pour la zone maillot, pour laquelle il faut privilégier l’utilisation de la lumière pulsée ou du laser, l’épilation électrique étant relativement douloureuse pour cette zone sensible.

Pour les aisselles, les trois techniques peuvent être utilisées. C’est le cas pour les jambes exception faite de l’épilation électrique qui est déconseillée parce qu’elle demande plus de temps.

De part une rapidité relative, le dos, les épaules et le torse pour les hommes sont entretenus avec la lumière pulsée ou le laser pour 6 à 10 séances.

En dernier lieu, le visage compte plusieurs zones cibles comme c’est le cas pour le menton, les sourcils, ou encore la lèvre supérieure. Suivant la méthode, le nombre de séances varie entre 6 et 15 séances.

Réaliser un choix entre laser ou lumière pulsée pour une épilation définitive, se base sur la connaissance des caractéristiques de chaque procédé. Mais au-delà de ces considérations, la contrainte qui tranche en fin de compte est d’ordre économique, puisque la lumière pulsée est plus abordable que l’utilisation du laser.

Épilation définitive : le laser

Le laser est une technique qui consiste à envoyer des radiations tout au long du poil jusqu’à la racine sans abîmer la peau. La mélanine contenue dans le poil permet d’assurer ce passage, pour chauffer la racine et par voie de conséquences la détruire.

Pratiqué par des médecins dans la majorité des cas des dermatologues, la lumière du laser est très particulière. A une seule longueur d’onde qui cible une seule couleur, elle est orientée dans une seule direction pour concentrer l’intensité d’action. Un rayon infrarouge hautement concentré perturbe le cycle de croissance du poil causant ainsi un dommage au follicule plus important. Le laser touche ainsi directement le poil sans aucun risque d’impacter les tissus à proximité pour une épilation confortable.

Cette grande précision est un point de distinction non négligeable entre les deux techniques d’épilation définitive. Avec une tête de 2 jusqu’à 8 cm², le passage de la machine brûle les poils. Des petits points noirs apparaissent avec la possibilité de rougeurs et de gonflements discrets, et une semaine après les poils commencent à tomber. Chaque séance engendre la chute de 15 à 20% des poils.

C’est une technique qui est peu douloureuse car en général les appareils sont équipés de système de refroidissement de la peau qui évite la sensation de cuisson. Pour les plus sensibles entre vous, les spécialistes recourent à l’utilisation de crème anesthésiante.

Après traitement, le réduction des poils est estimée entre 60 et 80% pour cette méthode qui présente l’avantage d’être plus sécuritaire puisqu’elle s’effectue entre les mains de spécialistes. Ainsi les effets secondaires de cette méthode sont limités.

Préparation
Une bonne préparation évite les mauvaises surprises pour satisfaire à la perfection vos besoins.
Avant de réaliser une épilation avec laser, il faut raser les zones cibles au moins 2 jours auparavant. En plus de cet entretien, il faut se protéger du soleil car la peau bronzée altère les résultats escomptés de l’utilisation du laser.

Fréquence
Plusieurs séances sont nécessaires pour une élimination durable des poils. Les séances sont espacées avec 4 jusqu’à 8 semaines pour donner le temps aux poils d’atteindre la phase de repousse. La zone d’épilation influence la durée de la séance qui varie entre 15 minutes et 1heure.

Précaution
Comme tout procédé, il faut comprendre que plusieurs effets indésirables peuvent survenir en cas de mauvaises manipulations. C’est pour cela qu’il faut tester le laser sur les zones cibles avant de passer à l’action, et qu’il faut bien régler l’appareil pour éviter les brûlures.

Le laser est adapté à des types de peau bien déterminés. Sur une peau trop foncée ou trop claire, vous n’obtiendrez pas satisfaction. Il faut comprendre que le poil doit bien être coloré alors que la peau doit être claire pour des résultats optimaux. Cependant les innovations technologiques ont permis de développer un laser qui s’adapte à la peau mate.

Paradoxalement, et à cause de dérèglement hormonal pour certains cas, le laser peut stimuler la repousse des poils au lieu de la réduire.
Entre les différentes séances de laser, l’exposition non protégée au soleil est proscrite.

Épilation définitive : la lumière pulsée

L’épilation à lumière pulsée connue aussi sous le nom IPL –Intense Pulse Light- à l’instar de l’épilation avec laser est une technique d’élimination des poils sur la base d’utilisation de lumière. Dans ce procédé, plusieurs longueurs d’ondes sont émises dans le cadre d’une lumière à large spectre variant entre 700 et 1200 nanomètres. Ainsi l’action ne cible pas le poil seulement, pouvant ainsi impacter les tissus voisins, chose qui limite la chaleur au contact du poil, et par voie de conséquence l’efficacité se trouve réduite. Aussi le bulbe pileux est endommagé et non pas détruit comme c’est le cas pour l’utilisation du laser.

De ce fait, il est possible d’accroitre le nombre de séances comparé au laser pour avoir des résultats comparables à ce procédé. Le principe de base est le même que celui du laser, puisque le follicule pileux est la cible de la chaleur générée par l’action de la lumière. Cela va de soi pour la préparation qui consiste aussi à raser la zone cible avant et d’espacer l’exposition au soleil et une séance d’IPL de 24 à 48h.

Encore une fois la grande gagnante est la peau claire à poils foncés qui donne les meilleurs résultats de part une meilleure absorption comparée aux poils clairs. Suivant les différentes zones du corps, la durée de la séance varie entre 5 et 15 minutes. Pratiquée au niveau des instituts de beauté, plusieurs procédés permettent de la faire à domicile en toute autonomie.

L’IPL se caractérise par un modus operandi simpliste. L’appareil qui passe sur la zone à traiter envoie un flash dont l’intensité s’adapte au type de la peau et à la couleur des poils. On note parfois l’occurrence de rougeurs après la séance.

Pour ce qui est de l’épilation à lumière pulsée à domicile, plusieurs critères sont à prendre en considération pour choisir le dispositif qui va accompagner votre routine d’épilation.

Un premier critère important est la nature de la peau et des poils. Idéalement conçu pour la peau clair avec poils foncés, l’épilateur à lumière pulsée est maintenant présent en modèles qui s’adaptent à différents types de peau et à différentes couleurs de poils.

Vient ensuite la taille de la fenêtre de l’épilateur qui doit s’adapter à vos besoins. Pour le traitement de zones sensibles comme c’est le cas des aisselles, le maillot ou le visage, il est judicieux d’utiliser des épilateurs à fenêtre de taille qui varie entre 2 à 3 cm². Pour les zones plus étendues, comme les jambes, le dos ou le torse, un appareil à fenêtres larges est plus adéquat en termes de rapidité et d’efficacité. Il existe néanmoins des modèles avec têtes interchangeables qui permettent de traiter les différentes zones en un seul dispositif.

Un autre critère entre en jeu, la puissance des flashs mesurée en joules. Cette dernière doit être faible pour les peaux fines et sensibles, et plus importante pour les peaux robustes.

Il existe des modèles avec fils alors que d’autres sont sans fils. Cette caractéristique est plus en relation avec le côté ergonomique et la facilité d’utilisation de l’appareil. Puisque le modèle avec fil qui ne dispose pas d’une autonomie d’utilisation est encombrant en termes d’utilisation surtout pour le soin de zones sensibles difficile d’accès comme la zone maillot.

En dernier lieu, il existe le nombre de flash. Si rechargeable le problème ne se pose pas. Pour le modèle non rechargeable, le nombre de flash détermine la longévité de l’épilateur, donc il permet d’avoir une visibilité sur le rendement de votre investissement en termes de rapport prix et durée d’utilisation.

Précaution d’emploi
Une règle d’or pour l’épilateur à lumière pulsée est l’adéquation de la couleur de la peau et du poil à l’intensité de la lumière pour des résultats optimaux sans mauvaises surprises.

Pour une utilisation en toute sécurité, il convient d’utiliser des lunettes de protection pour les yeux. Ces dernières peuvent être fournies avec l’épilateur.

Généralement, l’épilateur dispose d’un système de sécurité qui permet de déclencher le flash au contact de la peau pour éviter des accidents de manipulation. Dans le cas d’absence de ce système, il faut veiller à déclencher l’impulsion au contact de la zone cible seulement.